Partager sur

Défibrillateurs cardiaques

  1. Accueil
  2. À tout âge
  3. Santé et prévention
  4. Défibrillateurs cardiaques

Défibrillateurs cardiaques

À Saint-Augustin-des-Bois, un défibrillateur automatisé externe est mis à disposition sur le côté de la mairie : n’ayez pas peur d’utiliser ces appareils, ils sauvent des vies. Dans le futur, un second défibrillateur sera installé vers l’école, entre la salle de sport et le centre polyvalent. Suivez les actualités de la commune pour ne pas manquer l’information !

Le défibrillateur automatisé externe (DAE) est un appareil capable de reconnaître une anomalie du fonctionnement du cœur à l’origine de l’arrêt cardiaque et de délivrer à travers le thorax (mis à nu) un choc électrique, afin de restaurer une activité cardiaque efficace. Le défibrillateur donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action.Le DAE est toujours accompagné d’une paire d’électrodes de défibrillation autocollantes avec câble intégré. Une fois collées sur la peau de la poitrine de la victime, les électrodes permettent de transmettre l’activité électrique cardiaque au défibrillateur et de délivrer le choc électrique lorsque c’est nécessaire.

L’arrêt cardiaque peut toucher quelque soit l’âge, n’importe qui, n’importe quand, n’importe où.

Une victime en arrêt cardiaque doit être prise en charge au plus tôt par les secours spécialisés. L’appel aux secours d’urgence doit être fait le plus tôt possible, juste après avoir reconnu l’arrêt cardiaque.

En présence d’autres témoins, la personne qui s’occupe de la victime doit demander à l’un d’eux d’appeler les secours et d’apporter un défibrillateur pendant qu’il commence aussitôt le massage cardiaque.

En l’absence de témoin, le sauveteur prévient les secours lui-même, va chercher le défibrillateur et revient auprès de la victime pour effectuer les gestes de survie.

Comment procéder ?

Alerter

Tout d’abord, prévenez les secours en appelant le 112 (numéro d’appel européen), le 18 (sapeurs-pompiers) ou le 15 (SAMU) qui sont interconnectés.

L’appelant doit donner aux services d’urgence les informations suivantes :

  • ce qui se passe : « c’est un arrêt cardiaque »
  • l’adresse précise du lieu où se trouve la victime (ville, n°, rue, appartement, maison individuelle, digicode …)
  • le numéro de téléphone d’où il appelle
  • les gestes effectués: « un massage cardiaque est en cours, un défibrillateur est présent ou pas »

L’appelant doit pouvoir répondre aux questions qui sont posées.Une fois l’alerte donnée, l’appelant doit attendre les instructions avant de raccrocher. Les services d’urgence peuvent indiquer où se situe le défibrillateur le plus proche et donner des conseils pour réaliser le massage cardiaque.

Masser

Débuter immédiatement le massage cardiaque en attendant la mise en place d’un défibrillateur.

Utilisation du défibrillateur

Si un défibrillateur est disponible à proximité, le sauveteur envoie une personne le chercher pendant qu’il poursuit le massage cardiaque.

  • Dès qu’un défibrillateur est auprès de la victime :

1 – Appuyer sur le bouton marche/arrêt s’il y a lieu.

2 – Suivre impérativement les indications vocales et/ou visuelles données par l’appareil. Elles permettent de réaliser les différentes opérations plus rapidement et en toute sécurité.

3 – Le DAE demande de mettre en place les électrodes directement sur la peau de la poitrine de la victime et de les connecter ;

  • Dénuder la poitrine
  • Sortir les électrodes de leur emballage
  • Enlever la pellicule de protection et coller chaque électrode, en appuyant fermement, sur la poitrine nue de la victime

La position des électrodes doit être conforme au schéma visible sur les électrodes ou sur leur emballage.

Une fois connecté, le défibrillateur indique qu’il réalise une analyse du rythme cardiaque et qu’il ne faut pas toucher la victime. Cette analyse dure quelques secondes.

LE CHOC EST RECOMMANDÉ

Le défibrillateur annonce que le choc est indiqué et qu’il faut s’écarter.

  • Le sauveteur s’assure que personne ne touche la victime.
  • Il laisse le défibrillateur déclencher le choc électrique ou appuie sur le bouton « choc » clignotant quand l’appareil le demande.

Le défibrillateur délivre le choc.

  • Dès que l’appareil le demande, le sauveteur reprend sans délai le massage cardiaque, sans retirer les électrodes et suit les recommandations de l’appareil.

LE CHOC N’EST PAS RECOMMANDÉ

Le défibrillateur annonce que le choc n’est pas indiqué et demande de réaliser les manœuvres de réanimation. Le sauveteur poursuit le massage cardiaque sans retirer les électrodes et suit les recommandations du défibrillateur.

Continuer à suivre les recommandations du défibrillateur jusqu’à l’arrivée des secours. Le défibrillateur cardiaque doit rester allumé et en place jusqu’à l’arrivée des secours.

En aucun cas, le sauveteur ne doit retirer les électrodes de la poitrine de la victime ou éteindre le défibrillateur.

 
  1. Accueil
  2. À tout âge
  3. Santé et prévention
  4. Défibrillateurs cardiaques
En 1 clic

En un clic